Alpha Condé, candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020

Lundi soir, dans un communiqué lu à la télévision nationale RTG, Alpha Condé annonce qu’il sera officiellement candidat à un troisième mandat. L’actuel président avait été « sollicité » par son parti, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) afin de « briguer un nouveau mandat comme l’autorise la nouvelle constitution » ont- ils souligné. 

En effet, l’adoption en mars 2020, d’une nouvelle loi fondamentale autorise la candidature d’Alpha Condé pour les élections présidentielles d’octobre 2020. La nouvelle a largement été partagée dans la presse internationale en témoigne les titres du Monde ou encore de Jeune Afrique.Alpha Condé, encore à l’oeuvre de son projet de réforme gouvernementale et sociétale, compte déjà de nombreux engagements sur la condition des femmes, des jeunes et des plus démunis. 

Depuis son accession au pouvoir, l’équipe présidentielle a contribué à la modernisation des institutions et travaillé sur les questions en lien avec les droits humains. Parmi les mesures phares, portées dans le texte de la nouvelle constitution, l’école obligatoire jusqu’à 16 ans

L’égalité hommes- femmes qui impose la présence obligatoire d’au moins un tiers de femmes en poste dans le gouvernement ainsi que les assemblées. De plus, la protection des personnes âgées ou/ et handicapées, assurer par l’Etat. Toute personne dans cette situation a le « droit à l’assistance et à la protection de l’État, des collectivités et de la société. 

L’interdiction des mariages forcés et des mutilations génitales féminines, représentent une réelle avancée face à ce fléau qui persiste encore dans la société guinéenne. Enfin, l’abolition de la peine de mort, prévue par l’article 6 de la nouvelle constitution, présente une évolution majeure dans le dispositif judiciaire guinéen.