Géographie

La géographie exceptionnelle de Château d’eau d’Afrique

La Guinée est un pays d’Afrique subsaharienne, situé sur le golfe de Guinée et doté d’une façade sur l’océan Atlantique. Sa capitale est Conakry. La Guinée a une frontière commune avec 6 pays : la Guinée-Bissau, le Sénégal, le Mali, la Côte d’ivoire, le Libéria et la Sierra Leone. Le pays s’étend sur une superficie de 245 860 km². La population totale avoisine les 12 millions d’habitants, pour une densité de 48 habitants au km², se concentre dans la région de Conakry et dans le nord-est du pays. Administrativement, le pays est découpé en huit régions : le gouvernorat de Conakry, puis les régions de Boké, Kindia, Mamou, Faranah, Kankan, Labé et Nzérékoré, toutes nommées d’après les grandes villes qui leur servent de chef-lieu. Ces régions sont elles-mêmes découpées en préfectures (33 pour l’ensemble du pays) et sous-préfectures (307 au total).

Le français est la langue officielle du pays. On compte 6 langues nationales (le malinké (ou maninka), le soussou, le peul (ou poular) le kissi, le guerzé (ou kpelle) et le toma) et une vingtaine d’autres langues régionales.

L’islam est, avec 85% de pratiquants environ, la religion majoritaire du pays, devant le christianisme et les autres croyances traditionnelles. La Guinée compte de hauts lieux de pèlerinage musulmans comme la Grande Mosquée de Timbo.  Avec 23 ethnies répertoriées, le pays présente une grande diversité ethnique. 62% de la population a moins de 25 ans.

Le climat tropical du pays compte deux saisons, une sèche et une pluvieuse. Cette configuration géographique offre une diversité de climats et de paysages remarquables, particulièrement bénéfiques pour les écosystèmes locaux. Le parc national du Haut-Niger, situé en Guinée forestière, est notamment classé dans le programme Unesco de préservation de la biosphère.

La Guinée est la source de nombreux grands cours d’eau africains, dont les fleuves Sénégal, Gambie, ou Niger.  Ces fleuves et un haut niveau de précipitation donnent au pays le surnom de « Château d’eau d’Afrique ». Le pays comprend quatre grandes régions naturelles :

  • La Basse-Guinée :

Elle correspond à la façade maritime du pays

  • La Moyenne-Guinée :

C’est la région la plus montagneuse. Elle est constituée de plateaux et de vallées et culmine au mont Loura, à 1532m. Elle relie l’Est et l’Ouest du pays et entoure le massif du Fouta-Djalon, source des grands fleuves africains et réputé pour la beauté de ses paysages. Cette géographique lui confère des paysages particulièrement attractifs, qui font de la région une destination touristique prisée.

  • La Haute-Guinée:

Elle est située à l’Est du Fouta-Djalon.

Elle constitue l’essentiel de la frontière avec le Mali. On compte quelques sommets isolés dans cette région sahélienne, qui a une saison des pluies plus courte que dans les autres régions et des amplitudes de température plus grandes.

  • La Guinée forestière :

Elle est située au Sud-Est du pays. On y trouve le Mont Nimba et sa réserve naturelle, classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. La saison des pluies y est plus longue que dans le reste du pays, arrosant ses généreuses forêts.

Le pays dispose d’un fort potentiel minier :

La bauxite en est la ressource majeure, avec des gisements situés en Basse-côte et en Moyenne-Guinée. Les réserves en fer sont estimées à environ 20 milliards de tonnes, particulièrement concentrées dans le Sud-est du pays. L’or est également présent dans le sous-sol du pays, les plus grands gisements se trouvant en Haute-Guinée. Enfin, des gisements de diamants sont localisés principalement dans la partie forestière du pays. Le pays dispose également de réserves de nickel et d’uranium encore inexploitées.

La diversité des conditions climatiques, les ressources hydrauliques et la fertilité des sols confèrent à la Guinée un potentiel de production agricole varié : café, riz, manioc, mil, fonio, arachide, ananas, nectarines, pêches, agrumes, fraises, etc.