Mutilations génitales féminines : améliorer la coordination de la mise en œuvre du plan stratégique

Dans le cadre de sa large campagne de sensibilisation contre les mutilations génitales féminines (MGF), le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (MASPFE) a organisé une rencontre à Kindia, le 14 octobre 2019. L’objectif consiste à élaborer une structure de coordination régionale, plus inclusive et plus opérationnelle pour la mise en œuvre du plan stratégique national sur les MGF. La lutte contre les mutilations génitales féminines reste un important défi pour le pays, même si l’on note une baisse de la prévalence (94,5 % en 2018 contre 97 % en 2012) chez les femmes de 14 à 49 ans et 39 % contre 45,3 % chez les filles de 0 à 14 ans.